Démodécie canine (Gale démodectique)

La démodécie canine est une maladie cutanée non contagieuse causée par une mite du nom de Demodex canis. Cette mite (acarien) vit en profondeur dans le follicule pileux et est un habitant normal de la peau où on le retrouve en très petit nombre.



La mite se transmet aux nouveau-nés lors de la naissance par la mère. Normalement, le système immunitaire du chiot garde le nombre de mites sous contrôle. Certains chiots auront une défaillance de leur système immunitaire transmise génétiquement qui fera en sorte que les mites pourront se multiplier et induire la maladie.

Certaines races sont plus souvent représentées pour développer la maladie comme les Rottweilers, les Pit-bulls terrier et les Shar-peis. Vu l’implication génétique de la maladie, il est important de stériliser les animaux avec une démodécie pour contrôler la propagation de la condition.

SIGNES CLINIQUES

Il existe deux (2) formes de démodécie canine. La forme localisée qui implique que le jeune animal (entre 3-12 mois d’âge) développe en général moins de cinq lésions cutanées caractérisées par des petites zones sans poils et enflammées. Normalement, cette condition se résorbe d’elle-même sans traitement au bout de quelques semaines.

Certains chiots (environ 10 %) souffrant de la forme localisée développeront la forme généralisée. Cette condition est beaucoup plus sérieuse, car l’animal peut demeurer atteint à long terme et nécessiter un suivi à vie. Les lésions cutanées se retrouvent principalement sur la figure et les pattes, mais parfois tout le corps peut-être atteint. Au début de la condition, on remarque seulement de petites zones de pertes de poil avec une rougeur de la peau. Certains développeront un prurit d’intensité variable et ultérieurement une infection secondaire viendra compliquer la maladie.

Il est aussi possible d’observer une forme adulte de la maladie. Cette forme plus rare se rencontre chez les animaux adultes dont le système immunitaire peut avoir été altéré par une maladie (hypothyroïdisme, maladie auto-immunitaire), un cancer, ou bien par l’utilisation d’un médicament pris à long terme (les corticoïdes).

DIAGNOSTIC

Le diagnostic se fait à partir d’un grattage en profondeur de la peau avec une lame de bistouri et l’examen sous microscope du prélèvement. Le nombre de mites et les différents stades de leur développement (œufs, larves, mites adultes) et la gravité des lésions cutanées nous permettent de déterminer l’étendue de la maladie et d’établir un protocole de traitement.

Pour les animaux qui ont la forme adulte, il est recommandé d’effectuer en plus d’autres tests diagnostiques pour déterminer la cause qui affecte le système immunitaire et contribue au développement des mites.

TRAITEMENT

On traite la forme généralisée seulement, la forme localisée se guérissant d’elle-même habituellement.

Le traitement sera adapté selon la sévérité de la maladie. Le plan de traitement comprend l’utilisation d’un acaricide pour neutraliser la population des mites et si nécessaire une médication pour traiter les infections secondaires. Il est important de continuer le traitement environ deux mois après deux grattages cutanés négatifs. Un arrêt prématuré du traitement peut être responsable d’une rechute qui peut survenir plusieurs mois après la fin du traitement.

La durée des traitements est d’environ 4 à 6 mois, mais certains animaux peuvent avoir besoin d’une médication à long terme.

Il est aussi important de limiter les stress durant la période de traitement pour éviter d’exacerber le problème. C’est pourquoi il est recommandé de stériliser les chiennes atteintes de démodécie, car les chaleurs ou la gestation peuvent précipiter une rechute de la condition.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information sur cette condition.