Vers du cœur

La maladie du vers du coeur (Dirofilariose)

Cette maladie tropicale a été introduite en Amérique du Nord vers 1950, depuis, elle n’a cessé de se répandre. Elle a atteint le Québec en 1980 dans la région de Montréal pour gagner graduellement les régions nordiques. Malgré nos efforts, il semble impossible d’éliminer cette maladie de façon définitive dans un proche avenir. Surtout depuis que l’infection des coyotes est venue compromettre nos chances de se débarrasser de cette infection, car nous n’avons aucun contrôle sur ces animaux. Une enquête faite auprès des établissements vétérinaires du Canada en 2010 démontre une augmentation de 60 % de la maladie par rapport à 2002. Une partie de l’augmentation du nombre de cas serait reliée à l’adoption par des propriétaires du sud de l’Ontario de chiens rescapés porteurs du ver provenant de l’état de La Nouvelle-Orléans à la suite du passage de l’ouragan Katrina. Au Canada, le Québec vient au deuxième rang des provinces où le risque est le plus élevé de contracter la maladie. Cela dit, si nous désirons prendre en main la santé de nos animaux, nous devons utiliser les moyens pour prévenir cette maladie.

QU’EST-CE QUE LE VER DU CŒUR?

Le ver du cœur est un parasite (Dirofilaria immitis) très pathogène du chien que l’on retrouve dans les cavités du cœur droit et les artères pulmonaires. Un animal qui héberge plusieurs vers pouvant entraver la circulation sanguine et endommager le cœur, les poumons et le foie peut souffrir d’une défaillance cardiaque et hépatique. Si les lésions sont très importantes, elles peuvent entraîner la mort de l’animal.

DE QUELLE FAÇON CETTE MALADIE EST-ELLE TRANSMISE?

Les coupables de cette transmission sont les moustiques. Les moustiques propagent la maladie des animaux infectés aux animaux sains. Le cycle commence lorsque chez l’animal infecté, le ver du cœur femelle déverse des vers immatures appelés microfilaires dans la circulation sanguine. Lorsqu’un moustique pique cet animal pour prélever du sang il ingère des microfilaires. Pour une période de deux semaines, les microfilaires se transforment en larves infectantes dans le moustique. Ces larves sont transmises à d’autres chiens lorsque les moustiques contaminés piquent un autre chien pour se nourrir de sang. Les larves transmises vont migrer vers le cœur où elles deviennent des vers adultes qui vont refaire des microfilaires puis le cycle recommence. Un chien contaminer peut constituer à lui seul une source d’infection suffisante pour contaminer tout un voisinage. Aucun chien n’est à l’abri d’une piqûre de moustique.

QUELS SONT LES SIGNES CLINIQUES DE LA MALADIE?

Malheureusement, pour cette maladie les lésions produites au système cardio-vasculaire sont déjà très importantes lorsque les premiers signes cliniques apparaissent. À un stade avancé de la maladie, un chien peut présenter un ou plusieurs des signes suivants : toux, respiration laborieuse, vomissement, perte d’appétit.
Si votre chien est infecté, un traitement de longue durée peut s’avérer nécessaire. Le traitement est coûteux et comporte des risques pour le chien. Il est donc préférable de mettre son animal sur un programme de prévention.

COMMENT DÉTERMINER LA PRÉSENCE DE VERS AU CŒUR?

Grâce à des tests de dépistage du ver du cœur fait à l’aide d’une analyse de sang, nous pouvons déterminer la présence ou l’absence d’infection chez votre chien. Si votre chien n’est pas infecté, il importe de le soumettre à un programme de prévention. Ce programme, consiste à un traitement médicamenteux mensuel qui peut prévenir le développement des larves transmises à votre chien par les moustiques. Il n’existe pas de vaccin pour prévenir cette maladie. Nous avons différents produits pour prévenir cette infection. Nous vous conseillerons celui qui sera le mieux adapté à vos besoins.

À la lumière de ce qui précède, nous sommes en mesure de constater que la maladie du ver du cœur est sérieuse, elle peut affecter dangereusement la santé de votre animal. Il en demeure donc à vous de prévenir cette maladie si la vie de votre compagnon vous tient à CŒUR.