Vaccination Féline

Pour préserver la bonne santé de votre chat tout au long de sa vie,
il est recommandé de commencer un programme de vaccination dès son jeune âge, soit 8 semaines.

Avant 8 semaines, les chatons sont en quelque sorte protégés par les anticorps maternels qui sont transmis via le lait de la mère. Évidemment, les vaccins de la mère doivent être à jour pour transmettre les anticorps. C’est pour cette raison qu’il est important d’amorcer le programme de vaccination à l’âge de 8 semaines, pour s’assurer que votre chat sera bien protégé puisqu'il ne bénéficie plus de la protection offerte par le lait maternel. En effet, la vaccination permet d’éviter des problèmes de santé graves, voire même potentiellement mortels dans certains cas. La vaccination permet de protéger votre animal contre plusieurs maladies contagieuses et permet de vous protéger, car certaines maladies peuvent être transmissibles à l’humain, par exemple, la rage.

 Le vaccin de base chez le chat protège contre la Panleucopénie, la Rhinotrachéite et le Calicivirus. Le vaccin de base peut être administré à partir de 8 semaines et doit être répété 4 semaines plus tard. Par la suite, le vaccin sera administré selon les recommandations du vétérinaire.

Panleucopénie

Il s’agit d’une maladie virale hautement contagieuse entre les chats qui touche principalement le système gastro-intestinal et immunitaire. Les principaux signes cliniques sont de l’abattement, perte d’appétit, fièvre, vomissements, diarrhée et une leucopénie (pénurie de globules blancs).

Rhinotrachéite

Cette maladie se traduit par un virus qui affecte principalement les voies respiratoires. Cette maladie est également très contagieuse entre les chats. Les animaux porteurs de cette maladie peuvent présenter les signes cliniques suivants : éternuements sévères, écoulements des yeux et du nez, toux, conjonctivite sévère, perte d’appétit et de la fièvre dans certains cas.

Calicivirus

Il s’agit d’une maladie virale des voies respiratoires. Les principaux signes cliniques sont : de la fièvre, des ulcères sur la langue et la bouche, perte d’appétit causée par la douleur ainsi que des risques de pneumonie chez le jeune chaton.

Il est également conseillé de vacciner votre animal contre d’autres maladies, principalement si votre chat va à l’extérieur. Il s’agit de la rage, de la leucémie féline et le FIV (sida du chat).

Rage

Le vaccin de la rage peut être administré seulement à partir de 12 semaines. Il sera administré 1 seule fois à 12 semaines, ensuite annuellement ou aux 2-3 ans si l’animal l’a reçu 2 années consécutives. Par contre, si l’animal voyage aux États-Unis, il devra recevoir le vaccin de la rage tous les ans. La rage est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle est transmissible à l’humain. C’est une maladie virale fatale du système nerveux qui se transmet par morsure ou par contact d’une blessure avec de la salive infectée. La rage est transmise par les animaux sauvages. La rage comporte de nombreux signes cliniques qui peuvent être différents selon la forme (forme furieuse ou silencieuse). Des changements de comportements peuvent être notés, de la paralysie et de l’hypersalivation dans certains cas.

Leucémie féline

La leucémie est une maladie virale qui affaiblit le système immunitaire du chat. Elle est transmise par la salive d’un chat infecté, donc par les morsures, le toilettage entre chats et l’utilisation de litière ou de bols de nourriture d’un chat infecté. Cette maladie peut s’avérer mortelle, car le système immunitaire est fortement atteint et ne peut pas contrôler l’infection.

FIV (sida du chat)

Cette maladie est potentiellement mortelle et demeure dans le système du chat toute sa vie. Cette maladie est transmise principalement par morsure.